LA VIE EN CLUB DE VACANCES - PLAYA DE GRANADA EDITION

Voyager pendant les vacances, partir, enchaîner les destinations et les découvertes. Une expérience parfois exténuante, dépaysante, mais tellement enrichissante. Voyager pour les vacances, dans l'unique but de se laisser aller, se reposer pour un été qui rime avec dolce farniente...

Pour cette deuxième option, les clubs de vacances gorgés de soleil séduisent les vacanciers. Luxueux ou abordable, all inclusive ou demi-pension, plage ou montagne, il y en a tout pour tous les goûts.

Entre paysages de rêve, activités ou tranquillité : chaque club compte bien offrir une expérience unique. Tous les étés, difficile d'y échapper. Entre les amis qui ont succombé et les habitués qui publient leur vie quotidienne en story Snapchat et Instagram, ce mode de vacances attire. Pour un petit aperçu de cette vie, direction l'Espagne, au Kappa Club Playa de Granada. Découverte en cinq raisons d'aimer les clubs... ou non. (un récit parsemé d'ironie) 

#1 VIE IDYLLIQUE
Quitter Paris. Pull, chapeau, ciel gris. .. deux heures de vol plus tard, turbulences et trous d'air se rebellent. Peu importe. Les yeux rivés sur le hublot, le paysage secoue par sa beauté, les remous de l'avion sont vite oubliés. 

Les airs laissent place à une longue route qui sillonnent le massif et ses sommets. Les flans sont recouverts d'une végétation aride, où les oliviers dominent. De jolies fleurs roses viennent colorés le trajet. De l'autre côté, la hauteur donne une vue imprenable sur la Méditerranée. Une fois arrivé au club sur la playa de Granada, les palmiers sur fond montagneux donnent l'impression d'avoir débarqué à Palm Springs. L'Andalousie, un petit bout de Californie au sud de l'Espagne. En face, l'Afrique. 
Une imposante demeure accueille les vacanciers. Entourée de fleurs, le calme gomme la fatigue du voyage. Le balcon donne sur le golf et la mer d'un bleu clair. Un cadre dont personne ne peut se passer, créant un sentiment d'être privilégié. Le soleil se couche derrière les montagnes, offrant ses plus belles couleurs. Le quotidien se fait sous les palmiers, dans l'oasis -le petit havre de paix où les transats permettent un repos complet- ou au bord de la piscine. 
#2 VIE DE DÉCONNEXION
Réapprendre à ne plus regarder l'heure, ne plus avoir l'impression que les minutes s'écoulent à une vitesse folle. Les journées passent, parfois se ressemblent, mais le but reste le même : se ressourcer

Tout commence par ce doux réveil, celui créé naturellement par les rayons persistants du soleil. Allongée. L'unique position privilégiée, sur le transat, où les galets. La chambre spacieuse ne sert qu'une fois la nuit tombée. Avec un cadre si agréable et une chaleur supportable, la vie se fait doucement en extérieur. 

Avec une telle quiétude impose une rupture. Ordinateur et autre tablette restent dans leur pochette. Ici le wifi n'est plus une priorité. N'étant disponible qu'au bord de la piscine, l'heure est à la déconnexion. Le portable se fait de mise pour écouter uniquement de la musique... et d'adonner à quelques snaps (difficile de ne pas avoir envie de dégoûter un peu ceux qui reste sous la grisaille).
Le calme des paysages aspire à ne rien faire, à part se laisser cuire sous les rayons du soleil. Les seuls efforts physiques facilement tolérés sont ceux des petites nages octroyées entre deux deux séances de bronzage. Une piscine qui, au fil de la journée, ne donne plus l'envie d'être contemplée. Tôt le matin, le réveil est hyperactif. Musique à fond, gym to pour tous les volontaires. Lorsque les groupes enfin remis de leur soirée débarquent et que les enfants ont fini leur sieste, le calme est rompu. Il faut savoir être stratégique pour profiter des meilleures heures.
Au club, trouver un peu de tranquillité reste possible. Il suffit juste de ne pas attirer les animateurs. Ces "GO", si bien prénommés, sont les piles et batteries des vacanciers venus se déconnecter de leur routine. Toujours surexcités, de bonne humeur et dynamiques, ils les poussent à participer aux nombreuses activités. Le programme est chargé. Cuisine espagnole, jeux aquatiques, compétitions sportives, sans compter les soirées à thème, permettent de ne jamais s'ennuyer. Un moyen de se socialiser, à moins de fuir les activités. Dans tous les cas -et dieu merci- chacun reste reste libre. La tentation de s'extirper du groupe est donc bien grande. Partir en vacances à des kilomètres de Paris donne tout sauf envie d'aller de s'essayer aux activités où pullulent les Français.

#4 (RE)VIE 
Remettre les compteurs à zéro. Recharger les batteries. En laissant complètement aller ? Non. En profitant ? En partie. Ce genre de vacances est une occasion en or pour enfin se faire plaisir tout en redonnant à son corps sa vitalité perdue le long de l'année. La vie en club est ponctuée par une série de contrastes. Manger à n'en plus finir et se pavaner toujours un verre alcoolisé à ses côtés, pour finir le lendemain à courir le long de la plage et s'essayer à la salle de musculation.

Revivre en s'ouvrant à une autre culture. La vie en club, c'est aussi s'échapper, découvrir les villes avoisinantes. L'Andalousie étonne par son caractère. Sa Sierra Nevada abritent une multitude de petits villages, où l'on ne peut que tomber sous leur charme. Certains donnent l'impression de s'être perdu au Pérou. Ses plus grandes villes ont une beauté tout aussi caliente.
#5 VIE ROYALE
Se lever. Le petit déjeuner déjà prêt. Copieux ou léger, difficile le matin de choisir de quoi se délecter au buffet. Un petit tour dans la chambre pour enfiler son maillot de bain, le lit est déjà fait.
Se lever. Uniquement pour se servir à manger. Les allés et retours ne cessent vers les stands de nourriture. Midi et soir, les repas s'enchainent autour de recettes méditerranéennes de l'Espagne à l'Italie en passant par la Grèce. Salade bar, soupes, poissons ou viandes, pâtes, paellas ou pizzas, et desserts à n'en plus finir. Varier les plaisirs est si facile. Entre ces voyages, plus besoin de quitter la table. Les serveurs affluent pour débarrasser la tablée.
Se lever. Et boire toute la journée. Boissons douceurs ou cocktails endiablés. Bref, vivre en club de vacances all inclusive, c'est vivre comme un Roi où tout le monde se fait servir. Dur dur le retour à la réalité. Mais il est temps avant de véritablement s'ennuyer et finir par se lasser...

ps : comment payer son club de vacances moins cher ? 
Vente et Voyage Privé ou Last Minute - partir hors saison, vente flash des clubs

please leave october - go back to summer

Cette série a pour but de s'évader de ce mois de rentrée et prolonger l'été en se remémorant des événements marquants et de belles découvertes. 

Épisode 1 - LOLLAPALOOZA

15 commentaires:

  1. Salut ma belle !
    Superbe article j'adore , j'ai beaucoup trop envie de partir en vacances de prendre du temps de ne rien faire de manger bref, des vacances !
    J'espère faire cela en mai :)
    En tout cas merci de ces belles photos, gros bisous <3
    Marianne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça fait tellement du bien quand même.... On ne peut le nier! De rien, avec ce froid d'hiver, je trouve qu'elles font le plus grand des biens! xx

      Supprimer
  2. Coucou ma belle, bien que je vis sous le soleil toute l'année, ça donne envie de partir ailleurs au soleil et cet endroit est idyllique,
    Des photos qui font rêver !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vraiment de la chance ! C'est vrai que c'est ton quotidien...

      Supprimer
  3. Moi je passe mon été en club et franchement, pour décompresser il me faut bien ca!
    bisous
    Aurélie – Les petites bulles de ma vie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a vraiment rien de mieux! xx

      Supprimer
  4. Je ne suis jamais partie en vacances en club mais ça doit aussi être sympa. Tes photos sont très jolies en tout cas et elles me donnent de folles envies de vacances :)
    Bises, Maricha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut vraiment bien le choisir pour ne pas avoir de mauvaises surprises! Merci beaucoup ! xx

      Supprimer
  5. Magnifique lieu et les photos sont magnifiques !
    Biz Jeny

    RépondreSupprimer
  6. This looks like paradise! I want to go!

    District of Chic

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paradise, that's the perfect word! xx

      Supprimer
  7. de très jolies photos en tout cas Ça donne envie
    Bises

    RépondreSupprimer

INSTAGRAM